Vous êtes un professionnel de la Beauté, du Bien-Être ou du coaching ? Concentrez-vous sur votre métier : 04 28 29 60 14
En savoir plus

Par définition, patiner un meuble signifie le vieillir de façon artificielle, afin de lui donner un aspect ancien. En effet, avec le temps, meubles et objets prennent une coloration naturelle due à l'oxydation. On dit alors qu'ils se patinent. Cependant, certaines techniques permettent de patiner vos meubles rapidement afin de donner l'illusion d'un meuble vieilli par le temps.

Vous avez un vieux meuble dont vous ne pouvez vous défaire mais auquel vous souhaitez donner une nouvelle vie ?

Les coachs Bricolage du réseau Pozego sont à votre disposition pour vous apprendre les techniques et astuces pour apporter un effet « ancien » et pour apporter du « cachet » à un meuble, même neuf.

Ce que les professionnels nomment une patine est l'ensemble des opérations appliquées à une peinture pour imiter les "dommages" du temps et donner un effet d’usure. Pour cela, il y a différentes méthodes et accessoires à utiliser pour parvenir à cet effet : pochoir, éponge, peigne, chiffon, vinaigre…

La première étape consiste à décaper votre meuble. C’est une étape indispensable. En effet, une patine est une cire, elle ne peut en aucun cas être appliquée sur une surface vernis. La cire ne pourrait pas accrocher la surface. Enfin, une fois décapé, nettoyez votre meuble à l'aide d'une éponge et d'un produit dégraissant. Comme pour toutes les techniques décoratives, il est important de travailler sur une surface propre pour obtenir le meilleur résultat.

La seconde étape consiste à peindre le meuble. Mais quelle que soit la couleur choisie pour peindre votre meuble, il est préférable d'appliquer une sous-couche d'accroche blanche. Ensuite, après un temps de séchage, appliquez une à deux couches de peinture acrylique selon la couleur et l'effet souhaité. Laissez sécher complètement, puis à l'aide d'un papier de verre vous pouvez user certaines parties du meuble afin de lui donner un aspect vieilli.


En dernier, arrive la patine. C’est la touche finale, qui consiste à appliquer une couche de cire de votre choix; il en existe de différentes couleurs dans le commerce. Après séchage, lustrez votre meuble avec un chiffon doux.

Pour imiter l'usure, on peut poncer (une fois le glacis sec) légèrement les arêtes les plus saillantes.

En résumé, pour réussir votre patine, il faut que la couleur du glacis de patine soit en accord avec la peinture du fond mais également avec la couleur d'un encrassement naturel.


En général on utilise donc des couleurs de terre, terre d'ombre naturelle (tendance verte), terre d'ombre brûlée (tendance aubergine), terre de sienne brûlée (tendance rouge ou rosée) terre de sienne naturelle (tendance jaune) et une pointe de noir. Il faut créer un contraste suffisant mais en même temps pas trop prononcé qui heurterait l'œil. Ne retirez pas la totalité du glacis des parties planes, il en faut un petit peu pour harmoniser l'ensemble.

Par ailleurs, il faut rester modeste sur le ponçage imitant l'usure et le faire au bon endroit. Abîmez volontairement, mais de façon délicate les reliefs de vos meubles comme : les pieds, les accoudoirs. Insistez sur les angles afin d'obtenir le charme des meubles d'antan.

 

La technique de patine est assez simple à réaliser mais délicate, car minutée. En effet, une fois votre cire appliquée, laissez sécher quelques minutes, mais pas totalement, enlevez rapidement l'excédent. Cette étape est cruciale, car si vous la ratez, vous serez obligé de recommencer à zéro en procédant à nouveau à un décapage.


Pour réussir à coup sûr vos travaux et éléments décoratifs, réservez dès à présent en quelques clics votre séance avec votre Coach Bricolage du réseau Pozego
, qui saura vous accompagner, chez vous, pour vous, dans tous vos petits travaux.