Vous êtes un professionnel de la Beauté, du Bien-Être ou du coaching ? Concentrez-vous sur votre métier : 04 28 29 60 14
En savoir plus

Déjà, les philosophes grecs évoquaient cette problématique de la confiance en soi. C’est ainsi que Sénèque disait : « N’osons-nous pas parce que c’est difficile ou bien est-ce difficile parce que nous n’osons pas » et Epictète ajoutait «Ce ne sont pas les événements qui nous font mal, mais l’interprétation que nous en avons ».

La confiance en soi ne se décrète pas, elle se construit tout au long de la vie. Elle n’est jamais totalement présente. En effet, même les gens les plus assurés peuvent avoir des moments de doute face à certains choix  décisifs pour leur vie personnelle ou professionnelle. A l’opposé, elle n’est jamais totalement absente, même ceux qui doutent en permanence  peuvent parvenir à s’affirmer en certaines circonstances exceptionnelles. Chacun d’entre nous peut donc avoir des difficultés à s’affirmer à un moment ou à un autre de sa vie.

Le manque de confiance en soi constitue une véritable difficulté voire même un handicap lorsqu’il empêche la personne d’aller de l’avant, de réaliser des projets, de développer des relations épanouies…Les conséquences sont donc gravissimes car, in fine, il empêche de prendre sa vie en main et donc de réussir sa vie.

Les causes du manque de confiance en soi sont polymorphes et difficilement hiérarchisables. L’éducation, certaines prédispositions à la timidité, des évènements qui se sont déroulés durant l’adolescence ou la vie de jeune adulte, certaines situations d’échec peuvent être à l’origine du manque de confiance en soi.

Lorsque nous nous trouvons en difficulté et ressentons un certain mal être nous attribuons souvent cette situation à quelqu’un d’autre ou à un évènement ; bref,  c’est l’extérieur qui est responsable de l’état dans lequel nous nous trouvons. Avec ce type de raisonnement, largement partagé, le soulagement, le mieux-être ne peut venir que de l’extérieur. Or, le mal être trouve très souvent son origine dans la façon dont nous analysons et interprétons de façon très personnelle les situations auxquelles nous sommes confrontées.

En effet, chacun d’entre nous se fait sa propre représentation du monde. Nos représentations conscientes ou non, nous accompagnent dans tous les évènements, petits et grands, de notre vie. Nous pensons appréhender la réalité « objective » alors que nous l’appréhendons à travers nos « lunettes filtrantes » qui constituent notre propre représentation du monde. En un mot, nous fabriquons des croyances. Ces croyances lorsqu’elles sont limitantes et autodévalorisantes  viennent renforcer l’insuffisance de confiance en soi.

Le manque de confiance en soi s’exprime à travers la peur, la fuite, le repli sur soi et peut aussi être générateur de conflits. Il  se traduit souvent par une exigence de perfection qui rend la vie difficile au quotidien et s’avère chronophage. Il se caractérise également par une soumission à l’opinion des autres qui  peut finir par atteindre l’estime de soi, élément pourtant essentiel sur lequel se fonde la personnalité. 

Arrêtons là cette analyse  et venons en à l’essentiel : que faut-il faire pour surmonter le manque de confiance en soi ?

Si vous lisez les multiples ouvrages qui traitent  cette question, vous vous apercevrez rapidement que les réponses apportées sont relativement simples. A quelques variantes près, les réponses sont toujours les mêmes et relèvent le plus souvent du bon sens. Sans dresser une liste exhaustive, voici les quelques conseils qui vous seront le plus fréquemment donnés : ne vous laissez pas influencer par l’opinion des autres, développez une attitude positive et un esprit créatif, osez vous exprimer, apprenez à détecter vos erreurs et modifier vos comportements, apprenez à demander, apprenez à faire des critiques et à répondre aux critiques, soyez constructifs, restructurez vos modes de pensée, changez vous croyances négatives….

Bien-sûr, au-delà des conseils, les ouvrages que vous lirez vous donneront les méthodes pour parvenir à des résultats. Mon propos n’est pas de critiquer ces livres de développement personnel qui  vous donneront la plupart du temps de judicieux conseils.  Mais, comme vous le savez, s’il suffisait de lire pour appliquer et… réussir,  la solution serait aisée…  Or, il n’en n’est rien et la difficulté essentielle réside dans la mise en œuvre. Concrétiser dans la vie de tous les jours des conseils en apparence simples s’avère en fait extrêmement complexe. Pour agir sur le manque de confiance en soi, cela implique d’agir en profondeur sur nos comportements. Changer ses comportements est une des choses les plus difficiles à réaliser pour un être humain. Cela exige  une forte motivation ainsi qu’un effort soutenu et progressif pour ancrer ces nouveaux comportements dans la réalité quotidienne. Autrement dit cela exige de l’énergie, du temps et de la persévérance.

C’est à ce stade que l’intervention d’un coach peut s’avérer décisive et constituer un facteur clé dans la réussite du changement que vous voulez mettre en œuvre.

De par son regard extérieur, son attitude bienveillante, une écoute active, un questionnement pertinent, le coach  vous guidera tout au long de cette démarche de changement. Nous sommes tous détenteurs de potentiels qui ne demandent qu’à se révéler. Le coach vous aidera à prendre conscience de  vos points forts et de vos points à améliorer pour ensuite vous accompagner dans le développement de votre potentiel. Il vous soutiendra dans cette remise en cause et construira avec vous le plan d’action approprié qui vous permettra d’obtenir des résultats.


Pierre, coach en développement personnel du réseau Pozego.


Réservez une séance de Coaching de Développement personnel pour apprendre à voir la vie du bon côté, gagner en confiance en vous et concrétiser vos projets !