Vous êtes un professionnel de la Beauté, du Bien-Être ou du coaching ? Concentrez-vous sur votre métier : 04 28 29 60 14
En savoir plus

Alors que le volume des ventes de biens immobiliers chute, que les délais de vente s’allongent et que les prix sont orientés à la baisse, que faut-il faire pour vendre rapidement son bien immobilier et au meilleur prix ?

Règle n°1 : attirer l’attention et séduire.

Il est en effet nécessaire de préparer les pièces, du rangement au home staging .

Dans cette période de marché immobilier tendu, les acheteurs ont « le pouvoir ». Il faut leur plaire, les séduire, les attirer. Il faut leur donner envie de visiter votre logement et non celui du voisin. La solution : mettre en valeur votre bien ! La recette : du home staging et des photos de professionnels.


Règle n°2 : s’attacher à créer une ambiance neutre et conviviale

Il s’agit là de mettre l’acheteur potentiel en confiance et lui permettre de se projeter dans le bien, de se l’approprier. 

Bref, réunir les conditions pour que le futur acquéreur  se projette dans votre bien.Pour cela, il y a des règles précises à suivre. Il faut désencombrer l’espace au maximum, dépersonnaliser le logement ; enlever les photos personnelles, les objets rapportés de voyages, réparer les signes de vieillissement ou les objets qui pourraient desservir l’aspect global de votre bien, ou encore harmoniser les couleurs et les volumes. 

 Il ne s’agit plus aujourd’hui de se contenter de publier des photos médiocres sur des sites. Votre bien est votre produit et il faut le rendre attractif, ne pas transformer ou mentir bien évidemment, mais le présenter dans de bonnes conditions. Les photos sont primordiales car c’est celles sur lesquels les internautes vont s’attarder avant même de lire votre descriptif. Et à garder en tête que les internautes vont passer à peine quelques secondes sur votre annonce et sur votre photo de présentation. Si les photos plaisent, a fortiori celle qui est en tête, vous aurez des chances de voir quelqu’un s’y intéresser.


Règle n°3 : ne pas trop s’éloigner du prix du marché

Il faut que votre bien soit dans la fourchette de prix correspondant à votre lieu, quartier, surface, en rajoutant un petit pourcentage qui correspondra à la part subjective de votre bien s’il possède un cachet particulier. Tout home staging ne sert que si votre bien est cohérent avec le marché.

 

Pour recueillir les conseils d’un expert en home staging du réseau Pozego afin d’estimer votre bien, le redécorer ou l’aménager dans l’objectif d’une vente, réservez dès à présent une séance de Coaching « Maison à Vendre »