Vous êtes un professionnel de la Beauté, du Bien-Être ou du coaching ? Concentrez-vous sur votre métier : 04 28 29 60 14
En savoir plus

Lorsque l’on veut se remettre au sport ou évaluer son niveau sportif, il est important d’avoir une démarche préalable sous peine de se faire très mal. 

Comment évaluer ses aptitudes sportives ? Qu'est ce que le test de Ruffier Dickson ?

Pourquoi faire ce test ? Tout simplement pour évaluer vos progressions et votre aptitude à la pratique sportive ! Grâce à la méthode simple de Ruffier Dickson, vous pourrez obtenir des indices cardiaques à comparer dans le temps. 

Le test de de Ruffier ou de Ruffier-Dicksonv est facile à réaliser et très révélateur. Il doit s’effectuer au calme (loin d’un repas) et permet de dégager trois paramètres significatifs des capacités cardiaques et plus particulièrement sur l’aptitude à récupérer après un effort physique.

L’indice de Ruffier-Dickson permet de différencier un cœur athlétique d’un cœur mal adapté à l’effort. Il permet ainsi de classer les sportifs dans des catégories allant d’une très bonne adaptation à mauvaise adaptation à l’effort. C’est un test simple qui permet donc d'évaluer l'aptitude d’une personne à la pratique sportive. Il permet également d’évaluer votre progression dans le temps grâce aux indices cardiaques que vous pourrez noter et comparer dans le temps.

Il y a plusieurs manières de prendre son pouls : manuellement, en comptabilisant les pulsations du pouls radial (au poignet), celles du pouls carotidien (à la base du cou), ou chez le médecin grâce à un appareil qui notera vos fréquences cardiaques. Cette pratique a le mérite d’éviter les risques d’erreurs inhérents à une prise manuelle des pulsations.

Ce test consiste à relever les pulsations du cœur lors de 3 phases importantes d’adaptation du rythme cardiaque :

  • Après un repos (assis ou allongé) de quelques minutes, une prise de pouls donne la valeur P1 (en pulsations par minute).
  • La personne doit ensuite se lever et effectuer 30 flexions complètes des genoux en 45 secondes, bras tendus devant lui. Immédiatement après, le pouls P2 est pris.
  • Exactement une minute après la fin des flexions, une nouvelle prise de pouls donne P3


Ces trois fréquences cardiaques, indispensables au calcul de l’indice de Ruffier-Dickson permettent d’évaluer une aptitude physique globale. Evidemment, pour une évolution dans le temps, ce test doit être réalisé à chaque fois dans des conditions rigoureusement identiques.

Plus l'indice est faible, meilleure est l'adaptation à l'effort. Un sportif entraîné pourra avoir un indice négatif, une personne moyenne un indice de 10.

Une différence (P3 − P1) faible signifie que le sujet a rapidement récupéré après l'effort, et (presque) retrouvé la fréquence cardiaque initiale. Une valeur de P2 faible signifie que l'effort n'a pas provoqué une fréquence cardiaque importante.

La formule de calcul:

Pour trouver votre indice, faites le calcul suivant : ( P0 + P1 + P2 – 200) / 10 = indice Ruffier

Dans le cadre d’une simple activité physique et sportive, on peut se contenter d’une classification basique: mauvaise, bonne ou très bonne adaptation.

Interprétation des résultats de tests selon l’indice utilisé :

  • Indice < 0 = très bonne adaptation à l’effort – Excellente forme
  • 0 < indice < 5 = bonne adaptation à l’effort – Très bonne forme
  • 5 < indice < 10 = adaptation à l’effort moyenne – Bonne forme
  • 10 < indice < 15 = adaptation à l’effort insuffisante - forme moyenne
  • 15 < indice = mauvaise adaptation à l’effort – bilan complémentaire nécessaire. Dans ce cas-là, nous vous incitons fortement à vous remettre au sport, en douceur et graduellement.

Même si ce test peut prêter à sourire, au vu de la sophistication du suivi médical des sportifs de haut niveau, et en particulier de l’évaluation, il reste cependant une valeur sûre dans un bilan de base médico-sportif vulgarisé.

 

Réservez en quelques clics une séance de Coaching Sportif , votre coach établira votre bilan de forme et un programme personnalisé que vous pourrez suivre dans la durée, seul ou avec votre coach pour rester motivé(e) !