Vous êtes un professionnel de la Beauté, du Bien-Être ou du coaching ? Concentrez-vous sur votre métier : 04 28 29 60 14
En savoir plus

Votre enfant travaille mal à l’école, il en échec scolaire et vous vous sentez désarmée ?
Face à cette situation de nombreux parents culpabilisent, recherchant en eux la cause de l’échec scolaire de leur enfant. Or il existe de nombreuses autres sources et il faut avant tout être patient et compréhensif afin de trouver les solutions, le déclic qui permettra à l’enfant de mieux travailler à l’école.
Le processus peut être plus ou moins long, en fonction des difficultés réellement rencontrées par l’enfant, et elles sont propres à chacun d’entre eux. Le parent est forcément partie prenante, donc moins objectif, mais il est essentiel d’instaurer un rapport de confiance pour mieux comprendre son enfant et l’aider à renouer avec ses apprentissages.
Les difficultés peuvent être isolées, ne concerner que certaines matières : il s’agit alors de lacunes qui peuvent être comblées grâce à des cours de soutien par exemple.
Les difficultés peuvent être temporaires également : des problèmes personnels, familiaux (maladie, séparation, deuil…) peuvent perturber l’enfant dans son travail scolaire ; là encore il faut se montrer compréhensif, accepter la situation et aider l’enfant en lui faisant faire des activités extérieures pour lui remonter le moral par exemple. Si les difficultés persistent au-delà de 3 mois ou que l’enfant somatise (maux de ventre, de tête…), consulter un psychologue peut être nécessaire.
Si votre enfant travaille mal à l’école, est en échec scolaire, cela peut aussi être lié à son profil d’apprentissage : en effet, chaque individu a sa propre façon d’apprendre et d’enregistrer l’information. La réussite scolaire tient aussi à la personnalité de l’enfant, à ses sources de motivation et aux sens qu’il privilégie pour apprendre. Par exemple certains enfants ont besoin de comprendre l’utilité de telle ou telle leçon pour la mémoriser. Certains enfants ont une mémoire plutôt auditive, et d’autres plutôt visuelle. Un coach scolaire peut être d’une grande aide dans ces cas là pour permettre à l’enfant d’être motivé par les apprentissages et de s’investir au mieux dans sa scolarité.