Vous êtes un professionnel de la Beauté, du Bien-Être ou du coaching ? Concentrez-vous sur votre métier : 04 28 29 60 14
En savoir plus

La principale difficulté lorsque l’on arrête de fumer réside dans la gestion des symptômes physiques et psychologiques du sevrage. Le sevrage tabagique, grâce à la réflexologie, peut être soulagé.
Il y a bien sûr le manque de nicotine, mais aussi les habitudes, la nervosité, tout ce qui nous conduit à allumer une cigarette puis une autre.

Comment réussir son sevrage tabagique grâce à la réflexologie ?

Dès lors que la volonté est présente, le réflexologue s’occupe du reste ! Il va avant toute chose rechercher les sources de l’accoutumance et de la dépendance pour un traitement sur mesure.
Bien plus qu’un simple massage la réflexologie agit par une stimulation de certains points qui correspondent chacun à un organe ou une partie de notre corps.
Le réflexologue va donc se concentrer dans un premier temps sur les points qui vont permettre de renforcer votre volonté, votre confiance en vous et de vous détendre : il va stimuler, entre autres, les points reliés au plexus solaire  (zone située entre le sternum et le nombril, véritable réseau de nerfs) qui est le « régisseur nerveux » de notre être.
Ensuite, la réflexologie agit sur la désaccoutumance ; celle-ci passe obligatoirement par l’élimination des toxines polluant notre corps, qui va être facilitée par ces massages-pressions. Les intestins et les poumons seront des points forcément visés ainsi que le foie.
Plus la nicotine et les autres substances contenues dans la cigarette seront éliminées, et moins le besoin de fumer se fera ressentir.
Enfin, le réflexologue poursuit en modifiant la perception du goût de la cigarette et l’effacement de la mémoire corporelle. Une fois le travail terminé, c’est comme si vous n’aviez jamais fumé !
Réussir son sevrage tabagique grâce à la réflexologie est donc possible car c’est une méthode douce et naturelle qui prend en compte l’être dans son ensemble.